storia_caffe_1

storia_caffe_2
storia_caffe_3

GRAINS D’HISTOIRE

chicco_caffexL’histoire du café se perd dans la “nuit des temps”, tellement son origine est variée, insaisissable et ancienne. Peu d’évènements dans l’histoire sont nourris de légendes comme le café et il est difficile de s’y retrouver entre les récits d’histoire authentique et les contes de fées de légende évocatrice. Dans la Bible (premier livre des Rois), David apporte des “grains grillés ”, comme cadeau de conciliation, c’est-à-dire des grains de café et c’est encore du café, cette boisson amère, qu’Hélène ajoute au vin pour essuyer les larmes des invités à la table de Ménélas.

chicco_caffexC’est au XIVe siècle que l’on commence à avoir des nouvelles d’une lente mais progressive invasion du café en Arabie, en Égypte, en Syrie et en Turquie, où il est apprécié par la population et où commencent les premiers témoignages scientifiques sur son pouvoir thérapeutique.

chicco_caffexÀ partir du XVIe siècle quelques entrepreneurs commencent à introduire le café aussi en Occident, en le transportant tout d’abord puis en le plantant dans un deuxième temps. Ainsi les Hollandais plantèrent de vastes cultures à Java, les Français en Martinique et aux Antilles et, par la suite, les Anglais, les Espagnols et les Portugais en Afrique, Asie et Amérique.

chicco_caffexEn 1570 les Vénitiens découvrirent pour la première fois l’arôme fort du café, rapporté par Prospero Alfino, médecin et botaniste, qui avait découvert en Égypte la boisson de « couleur noire et au goût semblable à celui de la chicorée ».

chicco_caffexC’est aussi à Venise que fut ouvert le premier bar, ou mieux encore la cafétéria italienne. La toute première fut ouverte à Constantinople en 1554. En Europe, un café fut ouvert à Marseille en 1659 et un à Hambourg en 1679.

chicco_caffexÀ sa première apparition en Italie, le café trouva de nombreux opposants. L’Église combattit surtout l’habitude d’aller au bar, « lieu de perdition ». Mais le Pape Clément VII voulut adopter la “boisson du diable” et en resta tellement séduit qu’il la rebaptisa “boisson chrétienne”.

This post is also available in: Italien Anglais Allemand